2

Une fin de saison 21-22 exceptionnelle pour la relève régionale


La saison 21-22 restera certainement pour longtemps une cuvée d’exception pour la relève de l’association régionale Jura-Seeland.

Ce magnifique mois d’avril 2022 commence aux finales SAR à Glaris le weekend du 9 et 10 avril où les filles M16 et les garçons M17 obtiennent d’honorables 9e et 7e places, non sans avoir durant le tournoi tenu la dragée haute aux équipes qui finiront sur le podium de ces tournois nationaux.

 

 

Deux semaines plus tard, les meilleures équipes M13 de notre association se mesuraient aux autres équipes provenant de toutes la Suisse lors du tournoi de Bellinzona. Côté garçons, nous étions représentés par le VBC La Suze. Il n’a pas manqué grand-chose pour qu’ils ne ramènent une médaille du sud des Alpes en terminant à une magnifique 4e place.

 

 

Du côté féminin, deux équipes défendaient les couleurs de notre région : celle du VBC La Suze et celle de Volley Espoirs Biel-Bienne. Ces dernières ont beaucoup appris et terminent à la 22e place.

Les vallonières terminent quant à elles pour la deuxième année consécutive à la deuxième place de ces joutes nationales, à nouveau battues par Köniz dans la finale pour le titre.

Le dernier weekend d’avril a offert une final en apothéose pour la relève régionale :

Chez les garçons M18, Volley Espoirs Biel-Bienne ramène une splendide médaille d’argent, barré dans la course au titre par le TSV Jona, qui pour la petite histoire a réussi à placer ses 4 équipes masculines en finale de ces championnats suisses pour finalement ramener deux trophées.

 

 

Lors du dernier match de ce final four de Neuchâtel, la fête du volleyball junior suisse a également été celle du Volleyball Franches-Montagnes qui a remporté la finale contre Volley Lucerne ; cerise sur le gâteau, un pur produit régional, en la personne de Coralie Varé, a été sacrée MVP de ce tournoi dans la catégorie M23.

 

 

Bravo à toutes ces équipes et ces joueurs/joueuses qui portent haut et fort les couleurs de notre association lors des compétitions nationales. Bravo également à leurs entraîneurs et leurs clubs, sans qui ce résultat historique n’aurait jamais été possible.